SAMEDI 18 mai - 20h45
Ninine Garcia Quartet
Hôtel Charleroi Airport
Samedi 18 mai - 16h30
Slider

Festival durable

Le festival Django@Liberchies est organisé par le Centre culturel de Pont-à-Celles et développe le projet CAP2030. Une de ses missions est la promotion de la transition écologique et l’utilisation de produits durables. (+ d’infos)

Ci-dessous, vous pouvez en apprendre plus sur l’orientation « durable » du festival depuis plus de 10 ans:

(c) Ecocup

Gobelets réutilisables

Le festival fonctionne avec des gobelets réutilisables depuis 2012 ce qui qui présente les avantages évidents de propreté et de réduction de déchets mais aussi une solution hygiénique car chaque gobelet sale est échangé contre un gobelet propre.

Toilettes sèches

Toilettes sèches

Comment ça marche ?

Après chaque passage le public jette des copeaux dans la toilette ce qui assure l’odeur boisée et permet la biométhanisation des déchets organiques.

Du personnel qualifié se trouve également sur place pour garantir la propreté, l’hygiène et peuvent répondre à vos questions sur le processus.

Cartes de paiement

Cashless

Depuis 2017, le festival s’est doté d’un système de paiement par carte ce qui permet une réduction des impressions de papier (billets d’entrées) ou encore de tickets papiers en tout genre sur le site du festival.

Tri des déchets

Tri des déchets

Assurément un des objectifs depuis la première édition du festival, la propreté générale du site de l’événement. La Place de Liberchies, pour cela, bénéficie d’une attention particulière au tri des déchets ainsi que de plusieurs panneaux explicatifs qui incitent les festivaliers à traiter les déchets de manière responsable.

Eco Team

Eco Team

Depuis l’édition 2018, le festival, organisé par le Centre culturel de Pont-à-Celles, a décidé de mettre l’accent sur la prévention et la sensibilisation via des actions notamment portées par les plus jeunes. Pour cela, le CcPAC a donc mis sur pieds, en collaboration avec des partenaires locaux, une éco team qui sensibilise les festivaliers par des actions ludiques. C’est comme ça qu’en 2018, par exemple, à vu le jour une animation sur la durée de vie des mégots jetés à même le sol.

Réductions des impressions

Moins de papiers

A l’issue de chaque édition, l’équipe organisatrice revoit ses impressions papiers servant à la promotion de l’événement. Si elle n’a pas complètement supprimé ce support de communication, elle s’oriente de plus en plus vers le digital et adapte les impressions papiers.

Quant à la signalétique sur place, les panneaux et autres impressions sont peu à peu remplacés par des supports durables construits en matériaux de récupération.

Une orientation vers le durable

La signalétique

Quant à la signalétique sur place, les panneaux et autres impressions sont peu à peu remplacés par des supports durables construits en matériaux de récupération donnant un côté esthétique et plus chaleureux à notre événement et renforce notre image durable.

Une bâche devient un sac = UPcycling

Valorisation de nos bâches

Que faire de toute ces bâches une fois le festival terminé ? Au lieu de les jeter, le festival en collaboration avec des partenaires locaux s’adonne à l’UPcycling en transformant ses supports de communication en de nouveaux objets durables. Par exemple avec « Michèle De Coster » et son projet « Né d’une bâche ».