Djangoff 2018



La Carriole à crêpes (par Di mini teatro):
Samedi 26/05 de 16 à 16h50 – En rue


Voilà qu’arrive un duo d’artistes culinaires qui voyage de village en village à bord de leur carriole à crêpes. Ils vivent de leurs crêpes biologiques et de leur poésie… à la recherche de l’amour! Entre eux, les situations conflictuelles se mêlent et se démêlent autour du moindre prétexte. Ils passent du calme à la tempête sans se lasser. Néanmoins, rien ne les empêche de se séparer. Tomber sur leur route est un spectacle en soi : c’est assister à une tranche de vie extraordinaire, de voyageurs loufoques.
La carriole est à la fois une batterie, un castelet, un théâtre de jonglerie et surtout un endroit où l’on fait DE VRAIES CREPES POUR LE PUBLIC !!!
Spectacle tout public // 45’

Le lâcher de personnages – Tchavalo et Luludji (par Di mini teatro):
Samedi 26/05 à 17h30, 19h et 20h30 – En rue

Cette animation vise à faire interagir un personnage issu des actions « Teatro
Rromanès » du di mini teatro avec les passants. Une rencontre pour interroger le festivalier sur leurs propres connaissances des Rroms. Partant des clichés
généralement admis par le tout un chacun, Tchavalo et Luludji aiment parler…
Persuadés que c’est en apprenant à se connaître et en discutant que nous
arriverons à combattre la stigmatisation. Le masque place une théâtralité permettant de dépasser les craintes et de provoquer un dialogue simple et amusant. Rencontrer Tchavalo ou Luludji, c’est peut-être porter un autre regard sur les Roms… Tout public // 3 x 30’

Vinguerka (par Di mini teatro): Dimanche 27/05 à 16h
Réservation indispensable – Hangar

Vinguerka nous narre avec humour et causticité l’épopée tragique d’un jeune Rom nommé Drago. La danse croise le théâtre de masque aux sons d’une guitare jouée en live… L’histoire de ce « Comte de Monte-Cristo Tzigane » nous plonge au coeur d’un drame que vivent aujourd’hui nombres de personnes rroms, déshumanisés et rejetés par bien des pays. Vinguerka nous met face aux multiples absurdités qui composent trop souvent le monde d’aujourd’hui : la haine de l’inconnu, la guerre, le meurtre et la vengeance. On y parle aussi d’amour, de passion et d’amitié dans une fresque sensible, riche en émotion
fortes…
Tout public / 45’

JanineS
Samedi 26/05 à 16h45 et 18h15 – En rue
Dimanche 27/05 à 16h et 18h – En rue

Spectacle déambulatoire / Performance marionnettique.
Janine est une marionnette portée à taille humaine, construite et manipulée par Giulia Palermo, ensemble elles forment JanineS. Au fil des rencontres, JanineS se tisse la broderie de sa vie, dans les yeux et dans les cœurs de ceux et celles qui sont sur son chemin.

Cie des Bonimenteurs
Samedi 26/05 de 16 à 20 h et dimanche 27/05 de 15h30 à 19h30 – En rue

Un spectacle qui change d’horaire ? Un entresort trop éloigné ? Une parade déplacée à cause de la pluie ? Pas de problème !
Les bonimenteurs sont là pour vous, au service du festival. On gueule, on aboie, on sourit.Quand on a plus de voix, on mime ! Quand on a mal aux pieds, on rampe !
Avec nos chemises rouges, nos chapeaux melon et nos petits vélos noirs, on ne peut pas nous rater…

Cup of tea (par Cie Ebadidon)
Dimanche 27/05 à 17h et à 18h30 – En rue

Désirez-vous une tasse de thé ? « Plaisir du soir », « bonheur du matin » ou même « joie de vivre ». La préparation du thé, c’est comme un projet de vie; ne pas se fier aux apparences du sachet mais choisir avec respect. Sous forme d’une loterie gratuite, nos deux experts vont inaugurer pour vous « Cup of Tea ».
Un spectacle visuel aux saveurs burlesques avec un zeste d’accent british qui se déguste avec humour et émotion.
Laisser reposer, pas trop sucrer, juste l’aimer pas l’adorer. Une humeur, un goût, une saveur : la vie est comme une tasse de thé à la fois solide et fragile.
Car l’art du thé, ce n’est pas que le préparer mais le partager.

Conte musical par Anne Snoellaerts
Dimanche 27 mai – 17h (à partir de 5 ans) – 50′

Découvrez Django Reinhardt dans un conte musical qui fera swinguer toute la famille aux rythmes des grands standards du célèbre guitariste de jazz.

Sons en conserve
Samedi et Dimanche de 16 à 19h

La bibliothèque de Pont-à-Celles propose un atelier récup’ de création d’instruments de musique suivi de l’utilisation de ceux-ci dans le cadre d’une lecture participative.

La Maison de la Laïcité de Pont-à-Celles
Samedi 26 mai de 16 à 19h

La Maison de la Laïcité de Pont-à-Celles propose des réflexions autour de thèmes de société (IVG, migration, droits et égalité de l’homme et de la femme,…) et du développement personnel (culture, enseignement, seniors, altérité, droit à la différence,…). La MLPAC encourage la pratique de la philosophie (débats, échanges,…), la citoyenneté (expositions, ateliers, actions,…) et la solidarité (frigos solidaires, convivialité,…).

Venez tester vos éventuels préjugés sur la laïcité et repartez avec des goodies. »